© 2023 par Nico Martinet. Créé avec Wix.com

Dan Aucante

En 1997, il s’installe à Paris et devient photographe indépendant suite à ses études à l’école Spéos.

 

Des institutions françaises comme le Muséum d’Histoire Naturelle, l’Action Sociale de la Ville de Paris, le Secrétariat d’État à l’Outre-Mer et des Conseils Généraux d’Île-de-France lui passent commandes.

 

Pendant plusieurs années, il intervient dans l’enseignement du tirage noir et blanc à l'institut Spéos. Par la suite il anime, auprès de la Ligue de l'Enseignement, des ateliers photographiques pour adolescents et des cours du soir pour adultes.

 

Parallèlement, il s’investit dans des projets personnels et artistiques.

 

Le travail de Dan Aucante est dominé par la rigueur et l’exigence de sa démarche, faisant de sa recherche artistique personnelle une remise en question permanente.

 

Ainsi, en 2002 dans une série intitulée « Limites » il pose son regard sur l’empreinte éphémère et vaine de l’homme face à l’éternité le long de la côte ouest Européenne.

 

En 2004 et pendant 13 ans, dans « Le Temps des Grenadines », dont le fil conducteur est l’enfance, il se penche sur des thèmes qui l’habitent : L’influence du temps, la filiation, la mémoire. Une édition est en préparation.

 

En 2015, une résidence d’artiste de la DRAC Auvergne inaugure une nouvelle série,

« Fire Game » dont le thème est l’adolescence. De retour à la couleur, Il photographie des jeunes dans la diversité des territoires naturels ou urbains.

 

Une nouvelle série « Les Ecorcés » est également en cours de réalisation.