Estelle Lagarde et IWPA / Mairie du 1er arrondissement, Paris / 3 juillet - 30 août 2018

Mis à jour : 13 juin 2018


Estelle Lagarde parmi les finalistes du Prix IWPA exposées à Paris cet été, après Dubaï, Beyrouth, Chittagong, Tokyo et avant Casablanca, Toulouse, New Delhi, Bangalore, Marseille et Riyadh.



L’Association Internationale des Femmes Photographes (IWPA) est heureuse d’annoncer les 11 finalistes, dont une lauréate, du prix IWPA 2018. Les finalistes ont été choisies parmi 60 candidates pré-sélectionnées sur un total de plus de 600 femmes photographes de 82 pays. Les résultats montrent le succès exceptionnel et la pertinence du prix IWPA dans le monde entier, les photographes finalistes viennent du Moyen-Orient, de l’Europe, de l’Afrique, de l’Asie et de l’Amérique du Sud.

La lauréate du Prix IWPA est Constanza Portnoy, argentine, vivant à Vincente Lopez. La série « Force of Life » est à la fois puissante et bouleversante, Constanza Portnoy y dépeint la vie quotidienne des personnes handicapées en Argentine. Avec une profonde compassion et une grande confiance, Constanza construit une relation avec chacun des protagonistes qu’elle présente dans sa série noir et blanc.

Parmi les 11 finalistes du Prix IWPA, Estelle Lagarde avec sa série "Maison d’Arrêt", réalisée dans l’ancienne prison d’Avignon, en contrebas du Palais des Papes.



Tout au long de cette pérégrination carcérale, Estelle Lagarde nous incite à percevoir plus qu’à comprendre : la solitude, l’anonymisation des individus, la violence, la promiscuité, la mécanique sans cesse renouvelée des journées, l’aliénation. Les images tour à tour ou simultanément énigmatiques et symboliques nous renvoient à nos propres interrogations et peut-être également à nos propres enfermements ou sentiments d’étouffement. Et plus généralement à la déshumanisation de nos sociétés, que nous subissons plus ou moins volontairement. En même temps qu’elle interroge un lieu particulièrement terrible et redouté, ainsi que l’histoire de ceux qui y ont vécu, c’est aussi la condition humaine en général qu’Estelle Lagarde questionne dans cette allégorie. Elle pointe dans un même élan une question de société actuelle et une réflexion philosophique.




L’exposition itinérante de l’IWPA Les oeuvres des finalistes originaires des quatre coins du globe seront exposées en plein air à la mairie du 1er arrondissement de Paris pendant les mois de juillet et août. En se concentrant sur les femmes photographes, professionnelles et amateurs, nous espérons montrer au public parisien et aux touristes un autre regard sur le monde tout en sensibilisant à la photographie féminine et sa perspective dans un domaine encore largement dominé par les hommes. Afin de promouvoir davantage la créativité, d’encourager de nouveaux talents et pour sensibiliser le public, l’exposition IWPA voyageant en Moyen-Orient, en Asie et en Europe, a été inaugurée le 8 mars pour coïncider avec la Journée Internationale de la Femme, avec des ouvertures simultanées aux Emirats Arabres Unis, au Liban et au Bangladesh. Par ailleurs, cette année la lauréate aura également une exposition solo officielle à la Galerie du siège Canon Japan à Tokyo.


Dates & Lieux

- Mars 2018 – Ouverture le 8 mars - Dubaï - 8 mars au 31 mars, La Galerie, Alliance Française - Beyrouth - 8 mars au 31 mars, Institut Français - Chittagong - 8 mars au 15 mars, Alliance Française - Tokyo - 7 au 28 mai, Galerie du siège Canon Japon - Paris – 3 juillet au 30 août, Mairie 1er arrondissement - Casablanca - Institut Français 12 septembre au 14 octobre - Toulouse - Alliance Française 3 septembre au 14 septembre - New Delhi – 4 au 19 septembre, Alliance Française - Bangalore – 28 septembre au 12 octobre - Marseille - La Galerie Agnès B en partenariat avec Film Femme Méditerranée Festival (dates à confirmer) - Riyadh – Gallery Art Pur & Alliance Française (dates à confirmer)



Vernissage de l’inauguration parisienne le 3 juillet 2018, à partir de 19h, à la mairie du 1er arrondissement, 4 place du Louvre.

Dossier de presse téléchargeable ici

La série "Maison d’arrêt" d’Estelle Lagarde ici (pdf)

www.iwpa.fr www.estellelagarde.com


Site créé en 2018 par Damien Guillaume ©agence-révélateur.com